En français In English

Georges OSCAR1
Georges OSCAR2
Georges OSCAR3
Georges OSCAR4
Gerges OSCAR5

Georges OSCAR

Comédien

Langues
Français (maternelle)
Espagnol (lu/parlé)
Anglais (notions)

Chants
Comédie musicale (professionnel), Lyrique (professionnel), Music Hall (professionnel), Opéra (professionnel)

Instruments
Banjo (professionnel), Saxophone (professionnel), Violon (professionnel)

Bibiographie
Né à Oran, Jean-Paul GONZALES-GONGORA, alias Georges OSCAR, débute à l’age de 8 ans, dans la musique. Il apprit le violon durant 5 ans,
au Conservatoire d’Oran, dans la classe de M. BITARD et M. CATALANOTTI.

Destiné à être musicien, les aléas de la guerre d’Algérie l’ont conduit en France, en 1962, à Bordeaux, où il poursuivit ses études musicales
en apprenant plusieurs autres instruments : le banjo, la mandole, la mandoline et le saxo alto. A cette époque, il entra dans un orchestre
d’instruments à cordes, L’ESTUDIANTINA SAINTE CECILE , en tant que Soliste Mandole et parallèlement dans une chorale, la CHORALE
CAMPANELLA, dans les basses. 

Arrivé à Marseille en 1967, son goût du déguisement le conduisit tout simplement au théâtre et à la chanson fantaisiste qui lui permet de jouer et d’interpréter différents personnages de composition. 

Il débuta, pour le théâtre, dans la compagnie Victor BERNUS et pour la variété à LA BOITE AUX CHANSONS de Mario FARINA, établissement
qui permettait aux débutants de se forger un répertoire, d’affronter un public et de se faire connaître auprès d’imprésarios qui venaient prospecter
pour d’éventuels spectacles. 

Attiré par FERNANDEL, depuis son plus jeune âge, il décida de choisir son répertoire, comme celui d’Henri GENES ou Henri SALVADOR
y compris les mimes musicaux de Jerry LEWIS, pour le plus grand plaisir des spectateurs privés de fantaisistes à l’époque où il se produisait.
De la chanson au comique, il passe à des airs rythmés signés Georges GERSHWIN ou Irving BERLIN avec des incursions dans le style Crooner. 

Côté théâtre il choisit le Vaudeville où il eut l’occasion d’interpréter le premier rôle de 3 pièces en 1 acte de Georges FEYDAU : « Feu la mère
de Madame », « Mais n’te promène donc pas toute nue » et « On purge Bébé ».

En 1969, il fait sa première télé, dans une émission de Jean NOHAIN : MARSEILLE TELLE QU’ELLE où Fernand RAYNAUD lui décerna le
1er prix d’interprétation pour la chanson « Ignace » de FERNANDEL. 

En 1971, le CENTRE PHOCEEN DU SPECTACLE de Georges DELGARD l’engagea pour une série de spectacles de music-hall où il interprétait
différents personnages pour des sketches et tableaux musicaux. Ce spectacle « CABARET », toujours différent d’une année à l’autre, composé
de 24 éléments : musiciens, danseurs et artistes, fit les premières parties de vedettes telles que CARLOS, Annie CORDY, DALIDA, Rika ZARAÏ, Michel LEEB, SIM, etc. Ce spectacle sillonna le sud de la France pendant 10 ans. 

Parallèlement à cette période, il entra au Conservatoire de Marseille, dans la classe de Fernand LAGARDE et de Francis DRESSE en Art Lyrique
et Opérette où il décrocha une première médaille et une première mention, ce qui lui permit de jouer dans des Opérettes marseillaises telles que
« 1 de la Cannebière », « 3 de la Marine » et « Ignace » avec LA COMPAGNIE DE MARSEILLE. 

Côté tournages, il joua le curé dans «SOLEIL D’AUTOMNE » de Jacques ERTAUD ainsi que le facteur dans « LE CHATEAU DES OLIVIERS »
de Nicolas GESSNER. 

En 1990, il entra à la COMPAGNIE JEAN FRANVAL devenue par la suite COMPAGNIE REGIONALE, avec un répertoire PAGNOL : « MARIUS »
et « FANNY » dans le rôle de Monsieur BRUN et « LA FEMME DU BOULANGER » dans le rôle du curé. 

Il quitta la soutane du curé peu de temps après, pour adopter celle du vieil évêque dans une adaptation théâtrale d’André FANDREL du roman de
Giovanni GUARESCHI : « Le petit monde de Don Camillo » et, en collaboration avec son associé Bernard WILLIAM, il produisit le spectacle des
SWING FOLIES intitulé « MUSIC HALL BOULEVARD » en hommage aux comédies musicales françaises et américaines. 

Après le premier opéra joué à La Criée et mis en scène par Gildas BOURDET : « Celui qui dit oui, celui qui dit non » de Kurt WEIL dans lequel
il participa ; il fut renfort de chœurs dans différents ouvrages : La Bohème, Carmen, Mireille, Le Trouvère, La Flûte Enchantée, Don Giovanni. 

Il produisit avec son associé Bernard WILLIAM, sous l’égide de leur association « SIPARIO ! » « Ta Bouche » de Maurice YVAIN avec la divette
de l’opérette : Jeannine RIBOT, « La Belle Hélène » (Le Roi Ménélas), « Le Pays du Sourire » (Le Comte de Lichtenfels). 

Le 29 juin 2002, il a l’honneur de représenter FERNANDEL dans l’Odyssée de la Cannebière dans une évocation de l’Alcazar de Marseille,
en interprétant une nouvelle version de « La Bouillabaisse » accompagné de 50 musiciens et 200 choristes, pour la circonstance. 

Il fit partie également de la MAITRISE DES BOUCHES DU RHONE dirigée par Jeannine PROSPER, avec laquelle ils donnèrent plusieurs
concerts classiques en France et à l’étranger avec « La messe du couronnement » de MOZART, « La cantate de joie » de PENDELTON.
Il passa au Dôme à Marseille avec « Carmina Burana » de Carl OFF, dirigé par Roberto BENZI.
 

En 2003 dans la COMPAGNIE FASOLA de Line BERNARD à Juan les Pins, il interprète plusieurs fois le rôle du Trial d’Opérette : Manillon,
aux côtés de José TODARO dans « La Belle de Cadix ». Il joue également Popoff dans « La Veuve Joyeuse », Célestin Floridor, rôle crée par
FERNANDEL, dans « Mam’zelle Nitouche », l’Abbé Bridaine dans « Les Mousquetaires au Couvent » et le Bailli dans « Les cloches de
Corneville ». 

En même temps, il entre dans la Compagnie ALICE ANIEL, où il interprète l’Abbé Maximin dans « Piége pour un homme seul » de Robert
THOMAS et Cheval, l’inspecteur des impôts dans « Le dîner de cons » de Francis VEBER à l’Odéon. 

Touchant à tous les styles de public, la COMPAGNIE LA GRANDE PARADE  de Christian THUILLIER l’engagea même, pour la distraction des
plus jeunes, dans le numéro de clowns « LES ROLIOS » et dans ses créations de comédies musicales : « Pinocchio » (Gepetto), « Peter Pan »
(Monsieur Mouche) qu’il joue en France et dans les DOM TOM. 

Actuellement il est co-producteur de la revue « PARADISIO » avec Christian THUILLIER et secrétaire général de l’Association « SIPARIO ! » 
dont le responsable Bernard WILLIAM, forme avec lui, depuis des années le tandem « OSCAR & WILLIAM ». 

Pour conclure, rappelons une phrase de JANTEL, auteur de « 50 ans de Music-hall Marseillais » : « dans l’interprétation de ses créations,
il est d’une précision et d’une discrétion qui rappellent le jeu subtil et efficace de Victor BOUCHER ».

- Né en 1947 à Oran (Algérie) – Taille 1.72 M pour 63 kg
- Comédien Théâtre – Cinéma – Télévision
- Artiste de music-hall (fantaisie)
- Chanteur lyrique (Bariton 1) - Opérette et comédie musicale
- Musicien
- Synchronisation
- Membre de la maîtrise des Bouches du Rhône

Théâtre
- Le Bonhomme Jadis dans " Le Bonhomme Jadis " d’Henri MURGER
- Simon Fournier dans " Gringoire " de Théodore de BANVILLE
- Lucien dans " Feu la Mère de Madame " de Georges FEYDEAU
- Ventroux dans " Mais n’te promène donc pas toute nue " de Georges FEYDEAU
- Des Rillettes dans " les Boulingrins " de COURTELINE
- Thomas Diafoirus dans " Le malade imaginaire " de MOLIERE
- Fallavoine dans " On purge Bébé " de Georges FEYDEAU
- Jésus Miruez dans " Bienheureuse Anaïs" de Marc-Gilbert SAUVAJON
- Monsieur BRUN dans " Marius " de Marcel PAGNOL
- Monsieur BRUN dans " Fanny " de Marcel PAGNOL
- Monsieur BRUN dans " César " de Marcel PAGNOL (Adaptation R.Chaix)
- L’Intimé dans " Les plaideurs " de RACINE
- Commissaire Bridois dans " Monsieur Chasse " de Georges FEYDEAU
- Le Belge dans " Romancero " de Jacques DEVAL
- Le valet dans " Oscar " de Claude MAGNIER
- Alphonse Daudet dans " l’Arlésienne " d’Alphonse DAUDET
- Le journaliste dans " Tartarin de Tarascon " d’Alphonse DAUDET
  (Adaptation J.Kermoal)
- Le curé dans " Pour l’amour de Mistral " de Marcel JULLIAN
- Le curé dans " La femme du boulanger " de Marcel PAGNOL
- L’Evêque dans "le Petit monde de Don Camillo " de de Giovanni GUARESCHI
  (Adaptation A. Fandrel)
- Gepetto dans " Pinocchio " (Adaptation C. THUILLIER)
- Bezuquet le pharmacien dans " Bienvenu Mr Daudet " de César CHOISI
- Monsieur Mouche dans " Peter Pan " (Adaptation C. THUILLIER)
- L’Abbé Maximin dans " Piège pour un homme seul " de Robert THOMAS
- Cheval, Inspecteur des impôts dans " Le dîner de Cons " de Francis VEBER  

Télévision
" Le Bleu Noir " Téléfilm de Jacques CORNET
" Soleil d’automne " Téléfilm de Jacques ERTAUD
" Le château des oliviers " Téléfilm de Nicolas GESSNER
" Marseille " d’Albert DIDIER
" Mission protection rapprochée " (Confessions croisées) de Gérard MARX
" Vatican rouge " de Roch Di MEGLIO 

Chansons à la Télévision :
- " Swanee " dans Swing folies - Emission de George GERSHWIN
- " Ignace " dans Marseille telle quelle - Emission de Jean NOHAIN
- " Aujourd’hui peut-être "- Reportage actualités TF1 de SICARD 

Rôles en soliste lyrique
- Le Colonel Durozier dans " Ignace " de Roger DUMAS
- Le commandant dans " Trois de la marine " de Vincent SCOTTO
- Bienaimé des Accoules dans " Un de la Canebière " de Vincent SCOTTO
- Un étudiant dans " Celui qui dit oui, celui qui dit non " de Kurt WEILL
- Jean dans " Ta bouche " de Maurice YVAIN
- Le Bailli dans " Les cloches de Corneville " de Robert PLANQUE
- Ajax 1er dans " La Belle Hélène " d’OFFENBACH
- Le Comte de Lichtenfels dans " le Pays du sourire " de Franz LEHAR
- Manillon dans " La Belle de Cadix " de Francis LOPEZ
- L’Abbé Bridaine dans " Les Mousquetaires au couvent " de Louis VARNEY
- Le Roi Ménèlas dans " La Belle Hélène " d’OFFENBACH
- L’Eunuque dans " Le Pays du sourire " de Franz LEHAR
- Célestin Floridor dans " Mam’zelle Nitouche " d’HERVE
- Popoff dans " La veuve joyeuse " de Franz LEHAR
- Baron de la Trémouille dans "Quand Offenbach s’emmêle" de Martine Achard
- Le Majordone dans " Trois de la marine " de Vincent SCOTTO 

Choriste Lyrique
- La Bohème de PUCCINI
- Carmen de BIZET
- Mireille de GOUNOD
- Le Touvère de VERDI
- La Flûte enchantée de MOZART
- Don Giovanni de MOZART 

Choriste philarmonique
- Messe du couronnement de MOZART
- Cantate n° 4 de BACH
- Cantate de Joie de PENDLETON
- Carmina Burana de Carl ORFF 

Formation
- Conservatoire d’Oran (Musique)
- Conservatoire de Marseille (Art Lyrique)
  Classe Fernand Lagarde (Première médaille)
  Classe Francis Dresse (Première mention)
- Compagnie les Balladins de provence d’Alice Aniel
- Compagnie théâtrale Victor Bernus
- Cours de Théâtre Raoul Curet
- Compagnie régionale Jean Franval
- Ateliers cinéma Marseille
- Ecole de Danse Laurent Biancotto (Claquettes)
- Maîtrise des Bouches du Rhône Jeanine Prosper
- Théâtre provençal de César Choisi
- Duettiste « OSCAR et WILLIAM » 

 
Contacter l'agence
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Waats
@2009 - CC Communication CC.Communication